faire une thérapie de couple

Quand faire une thérapie de couple ne sert plus à rien : 7 situations concrètes:

Vous êtes malheureux/se dans votre couple, votre relation bat de l’aile ou vous venez de rompre ? Dans ce cas, vous pouvez décider de faire une thérapie de couple avec votre partenaire (ou ex-partenaire). La thérapie de couple peut être un bon outil pour retrouver le bonheur à deux. Mais il y a aussi des situations où faire une thérapie de couple n’a plus aucun sens.

Dans cet article, je vais discuter brièvement de l’intérêt de la thérapie de couple, puis je vais évoquer 7 situations dans lesquelles faire une thérapie de couple ne sert plus à rien. Vous pourrez ainsi déterminer si la thérapie de couple pourrait s’avérer efficace pour vous ou non.

Qu’est-ce que la thérapie de couple ?

Une thérapie de couple est une thérapie axée sur les problèmes auxquels un couple est confronté. Bien sûr, tous les couples rencontrent des problèmes. Cependant, si ces problèmes persistent/s’aggravent et se reproduisent souvent, il peut être judicieux d’envisager une thérapie de couple.

Le but d’une thérapie de couple est de rapprocher les deux partenaires. Les couples font souvent face à un manque de confiance mutuel. Ce manque de confiance peut être dû à l’infidélité, mais aussi à la dépendance, la maltraitance, la dépression ou à d’autres problèmes. Dans ce cas, la thérapie de couple peut être efficace. Dans cet article, je vais évoquer un certain nombre de situations concrètes dans lesquelles faire une thérapie de couple ne sert plus à rien.

Pourquoi faire une thérapie de couple ?

faire une thérapie de coupleSouvent, les problèmes auxquels un couple est confronté prennent racine hors du couple. Les éléments perturbateurs ont souvent leur origine dans le passé. Il est souvent question de schémas comportementaux dont il est difficile de se débarrasser.

En outre, de nombreuses personnes ont des problèmes d’attachement. Elles ont du mal à s’attacher à quelqu’un d’autre.

Une thérapie de couple peut éclairer sur les différents schémas comportementaux qui conduisent à des problèmes dans le couple. Il faut toutefois souligner qu’une thérapie de couple ne peut être efficace que si vous y êtes tous les deux véritablement ouverts. En d’autres termes, vous devez être prêts à vous révéler et à exprimer vos sentiments pour pouvoir travailler sur vous-mêmes et sur votre couple.

On peut voir une thérapie de couple comme une sorte de boite à outils. Le thérapeute va vous donner, à vous et à votre partenaire, quelques outils grâce auxquels vous allez pouvoir travailler sur votre couple. Le thérapeute pourra même vous donner des conseils pour vous aider à y travailler ensemble, mais le gros du travail vous incombe à vous et à votre partenaire.

Quand faire une thérapie de couple ne sert plus à rien : 7 cas concrets

Il y a un certain nombre de cas où faire une thérapie de couple n’a plus aucun sens. Je vous encourage donc à passer en revue ces 7 situations concrètes. Cela vous aidera à déterminer si une thérapie de couple pourrait s’avérer efficace dans votre cas.

Situation nº1 : L’un des partenaires n’est pas ouvert à la thérapie de couple

thérapie de coupleOn suit une thérapie de couple lorsqu’on a envie de résoudre les problèmes de couple auxquels on est confronté. Une thérapie de couple ne peut donc être efficace que si les deux partenaires y sont ouverts.

Si l’un des deux partenaires est forcé (ou se sent forcé) à y participer, ça ne peut pas marcher.

Avant de pouvoir déterminer si l’un des deux partenaires se sent forcé, essayons de comprendre ce qui se cache derrière l’impression d’être « forcé ». Certains, en particulier les hommes, se sentent déshonorés lorsqu’on leur propose une telle thérapie. Cela peut également être une source de honte.

Que les deux partenaires soient ouverts à la thérapie de couple ne signifie pas forcément que son succès est garanti. Les deux partenaires doivent également vouloir y consacrer du temps, de l’énergie et des efforts. Si l’un des deux jette l’éponge, vous pouvez oublier la thérapie.

Situation nº2 : Vous n’êtes plus amoureux l’un de l’autre

Une thérapie de couple n’est pas censée recoller les morceaux d’un couple brisé. Si c’est ce que vous en attendez, vous arrivez trop tard. Certaines personnes ont des problèmes de couple pendant des années mais préfèrent ne pas s’y confronter. Elles essayent de les résoudre à la dernière minute, mais à ce stade, faire une thérapie de couple ne rime plus à rien.

Quand on ne fait qu’éviter les problèmes et qu’on ne travaille pas à les résoudre, on inflige de gros dégâts à son couple au fil des ans. Si ces dégâts ont eu raison de votre amour, la thérapie de couple ne va pas raviver la flamme entre vous comme par magie.

Lorsque les sentiments ont disparu, une thérapie de couple n’est qu’une tentative onéreuse de sauver ce qui ne peut plus être sauvé. Dans ce cas, mieux vaut investir votre temps et votre argent ailleurs que dans une thérapie de couple.

Situation nº3 : Il est évident que l’un des partenaires doit d’abord gérer ses propres traumatismes

Comme nous l’avons vu, les expériences passées sont souvent la raison pour laquelle des problèmes surgissent dans une relation. C’est souvent le cas d’expériences traumatisantes vécues dans le passé par l’un des partenaires. Une thérapie de couple, ça se fait à deux. Si l’un des deux partenaires n’est pas encore en mesure de vaincre ses démons, faire une thérapie de couple est inutile.

Une thérapie de couple procure aux partenaires les outils pour réapprendre à s’aimer. Mais avant de pouvoir aimer quelqu’un, il faut d’abord s’aimer soi-même. Pour beaucoup, il s’agit là d’un très gros défi.

Tant qu’on ne s’aime pas, on ne peut pas donner de l’amour aux autres, ni recevoir le leur.

Faire une thérapie de couple est donc complètement inutile s’il reste à l’un des partenaires des traumatismes ou des problèmes personnels à gérer.

Situation n°4 : L’un des partenaires (ou les deux) n’est pas disposé à discuter de détails intimes avec une tierce personne

Une thérapie de couple n’implique pas que les deux partenaires : le thérapeute joue également un rôle important. Une histoire d’amour étant basée sur les sentiments et l’intimité, ce sont ces questions dont on discutera au cours de la thérapie de couple. Dans la plupart des cas, le thérapeute est une personne qu’on ne connait pas encore.

Cela ne doit pas forcément constituer un obstacle quelconque. En revanche, il y a un problème si vous ressentez un grand malaise à parler de vos sentiments. Au début, c’est difficile pour tout le monde et cela demande un temps d’adaptation. Mais si l’un de vous deux est incapable de s’ouvrir à une tierce personne, la thérapie de couple ne pourra pas être efficace.

Situation nº5 : Le but de la thérapie de couple n’est pas clair

définir le but Une thérapie de couple ne peut être efficace que si le but de la thérapie est clairement défini. Il s’agit d’un processus intensif au cours duquel le thérapeute pourra faire appel à différentes techniques. Or, faute de connaitre clairement l’objectif final de la thérapie, on ne peut pas juger de son efficacité.

Un docteur ne peut pas vous guérir s’il ne sait pas de quoi vous souffrez.

De la même façon, une thérapie de couple ne peut pas être efficace si on n’a pas une idée claire du problème à résoudre. Un thérapeute pourra aider à définir le problème, mais les deux partenaires doivent s’accorder. Vous devez vous entendre sur ce que vous voulez accomplir.

Il y a beau y avoir beaucoup d’amour entre vous : si vous ne vous accordez pas sur un but commun, faire une thérapie de couple est inutile. Un thérapeute de couple travaille selon un plan. Sans but, pas de planSans plan, pas de thérapie.

Situation nº6 : La relation est abusive

violence domestiqueSi vous êtes dans une relation abusive (par exemple, si votre partenaire vous bat), faire une thérapie de couple vous semble peut-être une solution évidente. Mais dites-vous bien ceci : si vous vous trouvez dans une relation violente, vous n’êtes pas le problème. Ce n’est pas vous qui devez changer. Le problème, c’est votre partenaire, celui qui vous maltraite.

Bien sûr, vous pouvez très bien suivre une autre thérapie pour parler à un thérapeute de l’effet de ces maltraitances sur vous et sur votre amour-propre. Cependant, vous ne devez jamais le faire en présence de la personne responsable, de l’auteur d’actes de violence.

Faire une thérapie avec la personne qui vous a maltraité(e) peut entrainer un certain nombre de problèmes :

  • L’autre peut déformer les faits. De ce fait, vous pourriez vous sentir moins libre de raconter la véritable histoire.
  • L’autre peut peindre une image fictive des problèmes pour vous manipuler, vous et le thérapeute. Il peut même aller jusqu’à vous désigner comme coupable.
  • Les séances de thérapie ne durent pas éternellement. De retour chez vous, un partenaire abusif pourrait même vous faire payer très cher ce que vous avez dit pendant la séance.

Le plus grand obstacle dans une relation abusive est que la personne maltraitanten’a aucun intérêt à ce que le thérapeute sache ce qui se passe vraiment entre les quatre murs de son foyer. Cela vaut aussi quand c’est le partenaire abusif qui propose la thérapie de couple : souvent, c’est en dernier recours.

La personne abusive est souvent très attachée à son partenaire et la proposition de thérapie est motivée par une sorte de panique. La personne abusive cherche à éviter à tout prix que la relation ne s’effondre.

Situation nº7 : L’un des deux est sûr de vouloir quitter l’autre

Certains couples se mettent à réfléchir aux solutions à leurs problèmes de couple beaucoup trop tard. Dans certains cas, les problèmes ont été enfouis depuis si longtemps que le partenaire a déjà pris sa décision. Pour lui/elle, la relation n’a plus de raison d’être et la rupture est inévitable.

Dans ce cas, une thérapie de couple est vouée à l’échec. Faire une thérapie de couple n’a plus aucun sens lorsque l’un des deux a déjà décidé que ça n’allait pas marcher. Comme nous l’avons vu, les partenaires doivent pouvoir s’accorder pour formuler un objectif commun.

Sinon, la thérapie de couple n’est qu’un moyen coûteux de remettre les décisions difficiles à plus tard.

En outre, cela pourrait causer une souffrance inutile pour l’un des deux ou pour les deux partenaires. Si vous avez déjà décidé de rompre, pourquoi vous infliger plus de douleur ?

Comme vous pouvez le constater, il y a de nombreuses situations où faire une thérapie de couple ne sert plus à rien. Demandez-vous donc bien si une thérapie de couple est la bonne solution au problème auquel vous et votre partenaire êtes confrontés. Sinon, c’est un hobby qui pourrait vous coûter cher sans pour autant résoudre quoi que ce soit.

Votre couple se trouve à un point critique ? Vous voulez plus de conseils ? Dans ce cas, découvrez si vous devez vous en aller ou persister.

Découvrez les déclencheurs psychologiques grâce auxquels reconquérir votre ex rapidement

Aux dires de beaucoup, je suis un expert dans le domaine des rencontres amoureuses, de la psychologie et des relations de couple (je suis plutôt modeste à ce sujet).

J’ai développé une méthode qui détaille les étapes et les instructions à suivre pour récupérer son ex, peu importe à quel point la situation peut sembler désespérée.

Voici un aperçu de ce que vous y apprendrez :

  • Comment récupérer votre ex étape par étape
  • Comment mettre fin aux disputes incessantes
  • Un truc incroyablement efficace pour attirer votre ex
  • Des techniques psychologiques qui font appel au subconscient de votre ex
  • Et beaucoup plus encore…

Découvrez ma méthode révolutionnaire ici et récupérez votre ex au plus vite :

Essayer « Méthode reconquête ex » sans risque

À propos de l'auteur Marc Blanc MSc

Marc Blanc, MSc est psychologue social, thérapeute de couple, auteur et fondateur d'ExpertEx.fr. Au cours de sa carrière, il a aidé de nombreux couples à se réunir. Vous voulez récupérer votre ex ? Dans ce cas, jetez un œil sur sa méthode vraiment efficace : Méthode reconquête ex.

Laissez un commentaire

Les champs obligatoires sont marqués avec*