Web Analytics Made Easy - StatCounter
tourner la page rupture

22 Conseils Pour Tourner La Page Rapidement Après Une Rupture:

Vous aviez une relation solide, mais maintenant c’est fini. La relation s’est éteinte ou vous êtes séparés temporairement. Il est temps de tourner la page, mais comment faire ?

Il n’est pas facile de surmonter une rupture amoureuse. Comment ne plus penser à son ex lorsque l’on a encore des sentiments ? N’ayez crainte, cependant : vous n’êtes pas condamné(e) à vivre un chagrin d’amour éternel.

Il y a des solutions pour tourner la page et continuer sa vie. Peu importe ce que vous voulez en fin de compte, qu’il s’agisse de vous séparer complètement ou de reprendre la relation, il ne faut jamais rester sans rien faire après une rupture.

Cet article vous aidera à tourner la page après une rupture. Poursuivez la lecture pour savoir comment ne plus penser à son ex !

Voici ce que vous apprendrez dans cet article :

  • Ce que vous devez et ne devez pas faire si c’est fini entre vous et votre ex
  • Combien de temps faut-il pour se remettre d’un chagrin d’amour
  • Comment tourner la page et devenir plus fort (99 % des personnes se trompent)
  • Et beaucoup plus encore…

À la recherche du grand amour

Dès le plus jeune âge, on nous enseigne qu’il n’y a pas de sentiment supérieur à l’amour : « Love makes the world go round ». On ne peut éprouver un bonheur véritable que si l’on a trouvé l’amour. Il suffit de regarder des films de Disney et d’écouter des contes de fées ; à la fin de l’histoire, les deux amoureux s’unissent :

Et ils vécurent heureux jusqu’à la fin des temps.

Dès que nous en avons l’âge, nous recherchons l’amour. Secrètement, nous aspirons tous à trouver quelqu’un. Une personne qui nous prenne dans ses bras, comme si elle voulait ne plus jamais nous laisser partir, une personne qui soit toujours là pour nous. Nous avons appris que cette personne existe et nous continuons à chercher jusqu’à ce que nous l’ayons trouvée.

Mais ce dont on se rend compte souvent (trop tard), c’est que le chemin vers l’amour est tout sauf un chemin sans obstacles. La recherche de l’amour s’accompagne souvent de beaucoup de larmes et d’une bonne dose de chagrin d’amour. Pourtant, nous continuons à chercher, car même cette étincelle d’amour que vous avez éprouvée au milieu de montagnes de douleur en vaut la peine. L’amour vaut toute la douleur du monde.

Un conte de fées peut-il devenir réalité… ?

Définition de l’amour

Mais en quoi consiste exactement l’amour ? Qu’est-ce qui rend l’amour si spécial au point que, malgré tous les revers, nous recherchons toujours une autre occasion de le vivre ? Wikipédia en donne la définition suivante :

L’amour désigne un sentiment intense d’affection et d’attachement envers un être vivant ou une chose qui pousse ceux qui le ressentent à rechercher une proximité physique, intellectuelle ou même imaginaire avec l’objet de cet amour.

Bien que l’amour soit souvent perçu comme un phénomène magique, il ne s’agit en réalité de rien de plus que de sentiments forts envers quelqu’un ou quelque chose.

L’amour, c’est se consacrer complètement à quelqu’un d’autre.

Mais on peut arriver à l’âge adulte sans comprendre vraiment en quoi consiste l’amour, sans avoir ressenti cette affection profonde pour une autre personne.

Les adolescents ne s’en rendent pas encore compte. Ils s’attendent souvent à ce que l’amour soit la solution à tous leurs problèmes. Ils veulent quelqu’un qui leur donne l’impression d’avoir de la valeur ; leur estime d’eux-mêmes dépend souvent de l’attention qu’ils reçoivent de la part de quelqu’un autre. Ils n’ont pas encore conscience que l’amour doit venir de deux côtés.

Le côté sombre de l’amour

Pour éprouver l’amour, pour accueillir l’amour, il faut oser devenir vulnérable. Vous devez oser vous exposer complètement à la personne que vous aimez. Vous lui donnez accès à votre cœur, dans l’espoir qu’il/elle y fera attention ; vous vous attendez à un bonheur de conte de fées. Rien ne peut rendre une personne aussi fragile que l’amour.

Mais cela signifie que l’amour a le pouvoir de briser même la personne la plus forte. Lorsque vous donnez à quelqu’un la clé de votre cœur, vous montrez que vous lui faites confiance. La confiance est le fondement de toute relation saine. Mais sans cette confiance et sans respect mutuel, l’amour peut causer un déluge de douleur.

L’amour fait aussi mal si votre partenaire…

  • … vous blâme constamment, y compris pour sa propre situation ou ses propres problèmes.
  • … vous humilie (publiquement) ou vous critique souvent.
  • … se fâche rapidement contre des petites choses ou tout simplement refuse de vous parler.
  • … a des difficultés à maintenir des relations familiales ou des amitiés.
  • … se montre insatisfait envers vous, mais semble très satisfait envers le monde extérieur.
  • … est jaloux de vos autres relations, même avec des amis ou des membres de la famille.

Et rien ne peut vraiment nous préparer à la douleur que l’amour peut causer. Nous pouvons étudier le sujet dans les livres jusqu’à épuisement, et nous pouvons regarder des films romantiques jusqu’à en tomber raides – ce n’est que lorsque nous en faisons l’expérience nous-mêmes que nous savons à quel point c’est douloureux. Voici quelques symptômes de cette douleur :

  • On se sent déprimé / on est cliniquement déprimé.
  • On se sent anxieux, agité et désespéré.
  • On a du mal à trouver le sommeil.
  • On est littéralement malade – parce que le système immunitaire est affaibli.
  • On ressent une réelle douleur physique, par exemple à la poitrine ou à l’estomac.
  • On a le poids qui fluctue / on prend beaucoup de poids / on perd beaucoup de poids.
  • On est constamment sous tension.
  • On se demande qui l’on est vraiment.
  • On veut s’isoler du reste du monde.

La fonction de la douleur causée par l’amour

Or, même après avoir vécu cette douleur infernale, la majorité des victimes n’abandonnent pas. Après tout, à chaque marmite son couvercle ; nous faisons tout notre possible pour trouver celui qui va nous compléter. L’espoir de trouver le bonheur suffit à nous faire serrer la mâchoire et supporter la douleur nécessaire.

Parce que finalement, l’amour en vaut la peine : il nous permet d’établir un lien profond avec une autre personne ; il peut nous offrir une protection contre les autres et contre nous-mêmes ; il fait de nous une meilleure personne ; il nous guérit ; il nous submerge de joie.

Mais la douleur que produit l’amour peut également remplir une fonction importante. L’amour peut contrôler nos vies et nous abattre, mais il peut aussi nous changer d’une manière positive et faire de nous une meilleure personne. Il ne fait aucun doute que le bien peut naitre du mal. Réfléchissez-y :

  • La douleur que vous ressentez au nom de l’amour vous fait comprendre à quel point vous pouvez aimer

Si une rupture vous fait souffrir, c’est que votre couple avait de l’importance à vos yeux. En prenant conscience de cela, vous serez ouvert(e) à plus d’amour. Cela vous permettra de grandir, même pendant la douleur.

  • La douleur et la souffrance sont un pont vers de nouvelles possibilités

La vie change rapidement et de manière inattendue. Au début, la douleur peut vous donner un sentiment de désespoir, mais vous pouvez également décider de faire agir ces sentiments en votre faveur. La douleur peut vous faire grandir ; elle vous aide à atteindre une période de croissance personnelle.

Vous pourrez chercher le contact avec des amis et des membres de votre famille qui vivent la même chose. Cela vous permettra de grandir ensemble et de vous rendre compte que vous n’êtes pas seul(e) à souffrir.

  • Vous apprenez à accepter la douleur, le chagrin et la perte

La vie n’est pas toujours rose ; parfois, tomber très bas permet de se relever plus fort. En éprouvant la souffrance, on apprend que celle-ci inévitable, qu’elle fait partie de la vie. Accepter que le chagrin d’amour et la souffrance font partie de la vie peut vous aider à surmonter votre douleur.

  • La douleur vous rapproche de vous-même

Au lieu d’ignorer la douleur ou de céder à la tentation de l’alcool pour oublier, vous pouvez accueillir cette douleur. De cette façon, vous apprendrez à mieux vous connaître ; vous devez trouver la solution à votre douleur au fond de vous. Vous ouvrirez la porte à des opportunités plus nombreuses et meilleures.

  • Quand vous aurez surmonté la douleur, vous verrez la vie autrement

Bien sûr, une rupture est toujours douloureuse, mais il viendra un moment où vous pourrez enfin donner une place à la douleur. Voici certaines choses qui pourront vous y aider :

  • Profitez davantage de vos proches, votre famille et vos amis. Il y a parfois des moments moins intenses dans votre relation avec vos proches, mais au bout du compte, l’amour est là. Profitez donc d’avoir ces personnes dans votre vie et passez du temps avec elles.
  • Appréciez votre propre vie. Nous sommes parfois enclins à prendre certaines choses dans notre vie pour acquises, et à nous concentrer uniquement sur ce que nous n’avons pas (un partenaire). Regardez autour de vous et appréciez ce que vous avez ! Profitez de chaque occasion qui vous est offerte ; soyez productif/ve.
  • Découvrez où réside votre force. Vous pouvez vous abandonner à votre chagrin, ou vous pouvez décider de vous battre et essayer de prendre le dessus sur vos sentiments négatifs. On devient plus fort quand on grandit en tant que personne. Accepter la douleur vous rendra plus fort.

Raisons pour lesquelles vous n’arrivez pas à tourner la page

Si vous restez attaché(e) à votre ex, il vous sera très difficile de faire face à votre douleur. Sans lâcher prise, il est compliqué de se concentrer sur des choses plus positives. Votre douleur persistera. Il est donc important que vous examiniez d’abord pourquoi vous avez autant de mal à tourner la page. Essayez de déterminer si l’un des scénarios suivants s’applique à votre situation :

Raison n°1 : Vous ne vous êtes pas donné la possibilité de pouvoir faire le deuil

Nous vivons dans une culture dans laquelle on aime voir des visages heureux. Presque personne n’aime passer du temps avec une personne qui boude. On vous dit peut-être : « il est temps de tourner la page », même si ça ne fait que quelques semaines ou quelques mois que vous êtes séparés. Mais tourner la page est plus facile à dire qu’à faire.

Vous avez simplement besoin de temps pour faire le deuil de votre couple.

Il n’y a pas non plus de critère pour la durée du deuil. Telle personne sera complètement guérie après quelques semaines, tandis que l’autre aura besoin d’un an pour se remettre pleinement de la douleur. Soyez attentif/ve à votre propre douleur et n’essayez pas de vous forcer à vous en remettre rapidement, ni d’éviter votre douleur. Vous devez vous rendre compte qu’il est nécessaire de donner de la place à votre douleur pour être plus heureux/se dans le futur.

En outre, chacun ressent la douleur à sa manière. Il y en a qui s’enfouissent sous leur couette et ne se lèvent que pour engloutir un bol de glace. Il y en a qui évacuent la douleur en écrivant (sans envoyer) des lettres de colère à leur ex. Vous devez trouver la méthode qui vous convient le mieux pour tourner la page.

Raison n°2 : Vous restez coincé(e) dans la culpabilité ou blâmez l’un d’entre vous pour la rupture

Une rupture offre la possibilité d’en apprendre plus sur soi-même et de grandir. Malheureusement, chez beaucoup de personnes, l’ego fait surface. On se demande pourquoi la relation s’est terminée et l’on a du mal à tolérer la douleur émotionnelle. On décide donc de rejeter toute la faute sur son ex-partenaire ou de se blâmer soi-même.

En restant coincé(e) dans votre culpabilité ou en rejetant la faute sur votre ex, vous ne réussirez pas à tourner la page. Vous devez faire le deuil de la perte de votre partenaire et apprendre à vous connaitre vous-même (en l’absence de votre ex-partenaire). Cela vous permettra de vous préparer à commencer une prochaine relation sur une base saine.

Raison n°3 : Vous idéalisez votre ex ou l’utilisez comme distraction

Lorsque vous êtes soudainement célibataire après une relation de longue durée, il est facile de considérer votre ex à un moment donné comme une sorte de partenaire idéal. Vous êtes seul(e) et vous commencez à désirer un partenaire. Mais comme vous n’avez pas encore rencontré de nouveau partenaire, vous remplissez cette image avec votre ex-partenaire. Du coup, vous oubliez ses mauvais côtés et vous l’idéalisez.

Cela s’explique en grande partie par la peur.

Vous avez peur de rester seul(e), mais vous avez aussi peur d’ouvrir votre cœur à nouveau. Cela n’a rien à voir avec votre ex ; c’est une protection contre la douleur d’être seul(e) ou la douleur que vous pourriez éprouver si votre nouveau partenaire vous brise le cœur.

Au lieu d’arrêter de penser à son ex afin de pouvoir tourner la page, on a tendance à garder un certain attachement. Vous ne prenez pas de mesures concrètes pour aller de l’avant, mais vous restez coincé(e) dans le passé, pour ainsi dire. Il est encore plus difficile de ne plus penser à son ex et de tourner la page quand on reçoit des signaux ambigus de la part de son ex.

Comment tourner la page après un grand amour ?

Les êtres humains sont pleins de contradictions : nous préférons nous accrocher à la douleur plutôt que de tourner la page et de devenir plus heureux. Parce que lâcher prise signifie souvent renoncer au contrôle. Et il est difficile d’être conscient à l’avance que l’on se sentira mieux lorsque l’on lâchera ce contrôle.

Renoncer au contrôle nous fait peur. Sans contrôle, nous perdons nos repères, notre ancre. La douleur peut être une ancre. Tant que l’on s’accroche à la douleur, on a le contrôle, on a une direction, même si l’on en est malheureux. Souvent, il ne s’agit pas seulement de perdre son ex ou son couple, mais de perdre une certaine certitude.

Cependant, vous devez essayer de prendre conscience que derrière les nuages, le soleil continue de briller. Les temps sombres ne sont pas éternels. Osez mettre votre douleur de côté ; osez perdre un peu le contrôle. Vous constaterez qu’à la fin, vous serez plus heureux/se que si vous étiez resté accroché(e) aux pensées négatives et aux habitudes néfastes. Posez-vous les questions suivantes :

  1. De quoi ai-je si peur si j’abandonne tout contrôle ? Demandez-vous si votre peur est vraiment fondée. Qu’avez-vous peur de voir arriver si vous lâchez le contrôle ? Et si cela se produisait, cela serait-il vraiment si grave ?
  2. Avez-vous vraiment le contrôle en ce moment ? Le contrôle que vous pensez avoir sur votre douleur n’est-il pas une illusion ? En choisissant de ne pas agir pour surmonter votre douleur et de continuer à souffrir, vous pensez avoir une sorte de certitude à propos de votre douleur. Mais est-ce vraiment le cas ou la douleur vous gouverne-t-elle vous et votre vie ?
  3. Lâcher le contrôle serait-il une libération ? C’est généralement le cas. Laissez ce sentiment de liberté vous pousser à lâcher prise, à lâcher le contrôle que vous avez sur votre douleur.

22 conseils pour tourner la page

Vous n’avez pas forcément à être seul(e) pour tourner la page et surmonter votre douleur. Ces conseils vous aideront à surmonter votre chagrin d’amour. Vous pouvez décider par vous-même lesquels fonctionneront le mieux pour vous.

Conseil n°1 : Acceptez la rupture

Vous avez beau être tenté(e) de convaincre votre ex que vous formiez le couple parfait, il vaut mieux oublier cette tactique. Votre ex a probablement réfléchi longtemps avant de prendre sa décision. Tant que vous ne pouvez rien changer au sujet des raisons de votre rupture, toute tentative de réconciliation n’a aucun sens.

Essayez plutôt de vous résigner au fait que vous êtes séparés et continuez votre vie. Vous devez évidemment vous habituer au fait que vous n’êtes plus ensemble. Ce sera dur au début, mais sachez que ce sera également un processus difficile pour votre ex.

Conseil n°2 : Rompez tout contact avec votre ex

Pour vous protéger, vous devez d’abord rompre tout contact. Essayer de rester amis est un objectif honorable, mais qu’on ne peut pas viser avant d’avoir passé du temps sans contact.

Par conséquent, fuyez votre ex pendant un mois. Essayez notamment de ne pas établir de contact via les réseaux sociaux. Cela vaut particulièrement si vous souhaitez réessayer de récupérer votre ex à l’avenir. En attendant, vous devez donner à votre ex l’occasion de savoir ce que ça fait d’être sans vous.

Conseil n°3 : Ne le/la placez pas sur un piédestal

Comment ne plus penser à son ex ? Vous devez tout d’abord cesser de l’idolâtrer. Il/elle a probablement aussi des côtés plus agaçants. En vous ouvrant aux défauts de votre ex, vous pourrez voir les avantages d’être séparés. Ne vous souvenez pas seulement de votre ex pour les points positifs. Une idée est de dresser la liste de ses défauts. Rendez-vous ensuite compte comme il est positif que ce soit fini entre vous.

Conseil n°4 : Plaignez-vous de votre ex

Parlez-en avec vos amis et n’hésitez pas à critiquer votre ex. Déballez tout votre mécontentement. Mettre des mots sur vos sentiments vous permettra d’atténuer votre tristesse et votre colère. Mais laissez l’alcool sur la touche – avant de vous en rendre compte, vous risquez d’envoyer à votre ex un message en pleine nuit que vous regretterez plus tard.

Conseil n°5 : Attention à « l’effet rebond »

Trop s’efforcer à ne plus penser à son ex peut avoir l’effet opposé. Les psychologues appellent également cela « l’effet rebond ». Cela fait référence au fait que lorsque l’on demande à une personne de ne pas penser à quelque chose, elle y pensera forcément.

La même chose s’applique à votre ex : si vous vous répétez constamment qu’il ne faut pas penser à lui/elle, il/elle jouera un rôle de premier plan dans vos pensées et vous sera d’autant plus difficile de tourner la page. Essayez de ne pas refouler vos sentiments. Il est préférable d’en parler avec une personne en qui vous avez confiance ou d’écrire vos sentiments et vos pensées sur une feuille. Ne pas arrêter de penser à son ex et à la rupture fait partie du processus de deuil.

Conseil n°6 : Travaillez sur vous-même

Le but est de tourner la page en devenant plus fort(e). Travaillez sur vous-même pour développer une nouvelle énergie.

Vous pouvez penser à changer votre apparence, par exemple en perdant du poids, en adoptant une nouvelle coupe de cheveux ou de nouveaux vêtements – sans trop exagérer. Vous êtes bien comme vous êtes ; le but est uniquement de faire une meilleure impression.

Vous pouvez aussi mener une introspection. Réfléchissez à la manière dont vous avez peut-être contribué à la rupture, puis voyez si vous pouvez en tirer des leçons. Vous pourriez, par exemple, essayer d’être plus patient(e), d’écouter davantage et d’être plus compréhensif/ve envers les opinions différentes.

Vous pouvez également travailler sur vous-même en suivant un cours pour améliorer vos perspectives de carrière ou tout simplement en faisant quelque chose que vous aimez. Vous devez rechercher des améliorations qui vous rendront plus heureux/se ! Un avantage supplémentaire intéressant : vous pouvez montrer à votre ex ce qu’il/elle a perdu.

Conseil n°7 : Changez votre environnement

Si possible, déplacez vos meubles, remplacez les coussins sur votre canapé, brûlez le tapis sur lequel vous vous asseyiez en soirée et jetez ce tableau affreux que votre ex trouvait « trop beau ». De cette façon, vous vous créerez un nouvel environnement qui contribuera à vous donner l’énergie nécessaire pour tourner la page.

Conseil n°8 : Trouvez un exutoire

Cherchez un moyen de convertir toutes vos frustrations au sujet de votre ex et de votre rupture en énergie positive. Par exemple, inscrivez-vous à un cours de boxe, faites du jogging ou adonnez-vous à une activité créatrice, comme la peinture.

Conseil n°9 : Apprenez quelque chose de nouveau

Avez-vous toujours voulu apprendre à surfer, ou à jouer un instrument, ou peut-être même apprendre une autre langue ? Alors, faites-le ! Se concentrer sur autre chose est très efficace pour arrêter de penser à son ex. En outre, maîtriser une nouvelle compétence peut vous donner un gros coup de pouce.

Conseil n°10 : Passez du temps avec vos amis et votre famille

Il est normal que votre ex était la personne vers qui vous courriez quand vous aviez besoin de quelqu’un. Mais maintenant qu’il/elle est sorti(e) de votre vie, il est bon que vous vous concentriez davantage sur la relation avec vos amis et votre famille. Essayez de réduire votre dépendance à l’égard de votre ex en augmentant votre attachement à votre famille et à vos amis.

Conseil n°11 : Rappelez-vous des raisons pour lesquelles la relation a mal tourné

Ne restez pas coincé(e) dans le désir de vous remettre avec votre ex. Il y a une raison pour laquelle votre relation s’est terminée et cette raison ne s’est pas évaporée. Dites-vous bien qu’une nouvelle relation avec votre ex pourrait se terminer dans la même douleur que celle que vous vivez maintenant. Est-ce vraiment ce que vous voulez ?

Conseil n°12 : Arrêtez de vous demander comment va votre ex

Si vous vous demandez constamment comment se porte votre ex, arrêtez de le faire. La question est de savoir comment vous allez. Dites-le également aux personnes qui vous interrogent sur votre ex. Quand vous ne vous souviendrez plus de la dernière fois que vous vous êtes demandé(e) comment allait votre ex, c’est que vous aurez réussi  à tourner la page (presque complètement) – bravo !

Conseil n°13 : Faites quelque chose que votre ex n’aime pas

Peut-être votre ex avait-il/elle une furieuse aversion envers ce restaurant que vous adoriez. Ou il/elle trouvait ce film horrible ? Faites exactement ce que votre ex n’aime pas, mais que vous aimez bien faire. Cela vous rapprochera encore plus de vous-même.

Conseil n°14 : Soyez doux/ce envers vous-même

Ne passez pas votre temps à vous en vouloir pour votre rôle dans la rupture. Laissez tomber ces pensées négatives sur vous-même !

Apparemment, vous n’étiez pas faits pour être ensemble et vous ne pouvez rien y changer.

Il y a quelqu’un d’autre dans le monde qui vous conviendra bien mieux, alors concentrez-vous sur vos atouts. Ainsi, non seulement vous vous rapprocherez de vous-même, mais, en outre, vous émettrez une énergie beaucoup plus positive – en direction d’un nouveau partenaire potentiel.

Conseil n°15 : Évitez les endroits que vous fréquentiez ensemble

Essayez d’éviter les endroits où vous alliez souvent ensemble. Sinon, vous resterez coincé(e) dans les souvenirs des bons moments du passé. Cherchez plutôt de nouveaux endroits, où vous pourrez créer de nouveaux souvenirs – avec d’autres personnes.

Conseil n°16 : Pendant un temps, arrêtez de fréquenter vos amis en commun

Si vous avez des amis en commun, essayez de ne pas les voir pendant un moment. Ou arrangez-vous pour les voir à des moments où votre ex ne sera pas présent(e). Vous pourrez éventuellement changer cela, mais pas au cours des 3 à 6 premiers mois avant que vous ayez eu le temps de guérir.

Conseil n°17 : N’écoutez pas de chansons tristes

Si vous voulez rendre votre vie misérable, mettez-vous à écouter des chansons tristes (d’amour) juste après votre rupture. Les chansons les plus tristes vous disent que vous ne serez jamais heureux/se sans votre ex. En réalité, vous pouvez être beaucoup plus heureux/se maintenant que vous êtes débarrassé(e) de votre ex ! Et rappelez-vous : comment pouvez-vous penser de manière positive si vous n’écoutez que des chansons chargées de négativité ?

Conseil n°18 : Essayez de faire rire quelqu’un d’autre

En ce moment, vous êtes probablement trop malheureux/se à cause de votre ex et de votre incertitude quant à l’avenir. Mais si vous essayez de rendre quelqu’un d’autre heureux, vous serez beaucoup plus heureux/se vous-même !

Conseil n°19 : Parlez-en à quelqu’un qui a vécu la même chose

Si vous voulez tourner la page, il peut être très utile de parler à quelqu’un qui a réussi à le faire. Bien sûr, tout le monde vit une rupture de manière différente, mais tirer parti de l’expérience de quelqu’un d’autre peut être un avantage énorme.

Conseil n°20 :  Sortez et couchez avec d’autres

Les rencards et les aventures d’un soir, hors de question quand on est en couple. Mais maintenant, vous avez retrouvé le contrôle de votre vie. Profitez-en et abordez cet homme ou cette femme dont vous avez croisé le regard plusieurs fois !

Peut-être n’avez-vous pas encore besoin de quelqu’un d’autre, parce que vous n’arrivez pas à oublier votre ex. Qu’à cela ne tienne ! Profitez de ce rencard pour vous amuser. Il ne doit pas nécessairement aboutir à une nouvelle relation. En outre, montrer à votre ex que vous pouvez également vous amuser sans lui/elle ne fait jamais de mal. Vous en serez d’autant plus attirant(e).

Conseil n°21 : Ne pensez pas que tout sera rapidement résolu

Quand on n’est pas à l’origine de la rupture, on a souvent un certain espoir que la relation puisse encore être sauvée. Cela est bien possible, mais après un certain temps.

Abandonnez l’illusion que vous vous remettrez avec votre ex dans quelques semaines.

La rupture a probablement été une décision réfléchie. Ne tentez pas une tentative de reconquête trop rapidement.

Dites au revoir à votre ex pendant les premières semaines. En espérant une réconciliation rapide après la rupture, vous ne pourrez pas guérir de votre chagrin. Cela provoquera une déception à chaque fois. Vous pouvez certainement récupérer votre ex, mais attendez au moins un mois.

Conseil n°22 : Amusez-vous !

Bien sûr, vous pouvez utiliser ces premiers jours, voire quelques semaines, pour ressentir toute votre peine.

Mais après ça, il est temps d’agir ! Faites des choses que vous aimez. Par exemple, baladez-vous à l’extérieur, lisez un bon livre ou organisez une sortie en ville. Vous devez également essayer de profiter du fait que vous avez la liberté de faire ce que vous voulez sans avoir de comptes à rendre à qui que ce soit. Rien de tel pour tourner la page !

Faites quelque chose que vous avez toujours voulu faire. Le but est de vous amuser. Si vous ne disposez pas de la marge de manœuvre financière nécessaire, recherchez d’autres activités peu coûteuses et que vous appréciez – l’argent n’est pas non plus la clé du bonheur.

À propos de l'auteur Marc Blanc MSc

Marc Blanc est psychologue social, thérapeute de couple, auteur et fondateur de ExpertEx.fr. Il a aidé de nombreux couples à se remettre ensemble au cours de sa carrière.

Laissez un commentaire

Les champs obligatoires sont marqués avec*