surmonter une rupture

Comment surmonter une rupture amoureuse et arrêter de pleurer:

Pleurer : cela semble bien la seule chose dont on soit capable quand on a le cœur brisé. De préférence allongé(e) sur le canapé pendant des jours et des jours, un pot de crème glacée et une boite de mouchoirs à portée de main, histoire de donner libre cours à toutes ses émotions. Évidemment, une rupture s’accompagne d’un grand chagrin. Mais pleurer est-il vraiment la solution ?

Peut-être ne savez-vous pas si vous devez pleurer ou non. D’un côté, cela vous semble logique : après tout, vous êtes triste. Mais d’un autre côté, on entend souvent dire qu’il faut se remuer et aller de l’avant. Les larmes peuvent-elles aider à surmonter une rupture ?

Peut-on pleurer quand on a le cœur brisé ?

Pour faire court : oui, mais avec modération. Voyons pourquoi en plus de détails.

Il est tout à fait normal de pleurer. Une rupture fait surgir un grand nombre d’émotions négatives : chagrin, incompréhension, désespoir, colère… Surtout si on ne l’a pas vu venir. Il n’y a rien de mal à se laisser aller et à pleurer.

Passez un jour ou deux sur le canapé, armé(e) de mouchoirs, et extériorisez votre chagrin. Les premiers jours qui suivent la rupture, il n’y a aucun problème à pleurer toutes les larmes de votre corps. Cela n’est problématique que si vos pleurs s’éternisent.

Venons-en maintenant à la partie « avec modération ». Il ne faut pas que vous pleuriez pendant des semaines. Pleurer demande beaucoup d’énergie. Au bout d’un moment, trop c’est trop. Il est extrêmement éprouvant de passer son temps à pleurer lorsque l’on a le cœur brisé.

Sans parler de l’impact que cela a sur le mental. Quand on n’arrête pas de pleurer, on ne fait qu’attiser sa tristesse. Des recherches ont montré que le simple fait de sourire rend plus heureux. Cela vaut aussi pour les larmes : pleurer de façon prolongée ne fait qu’intensifier la tristesse.

Comment surmonter une rupture sans pleurer ?

Pleurer est le principal exutoire du chagrin. Surmonter une rupture requiert donc de trouver un autre exutoire grâce auquel extérioriser ce que l’on ressent. Cet exutoire sera différent d’un individu à l’autre. Chacun gère le chagrin à sa manière.

L’un prendra un carnet et se mettra à écrire de beaux poèmes ou des paroles de chanson. L’autre s’installera à son piano et jouera de beaux morceaux. Un autre encore recherchera une activité un peu plus physique et parcourra des kilomètres pour se libérer de ses émotions.

Pour vous remettre d’une rupture amoureuse, vous devrez trouver l’exutoire qui vous convient à vous. La plupart des personnes se tournent vers des activités créatrices, mais rien ne vous oblige à en faire de même.  Il s’agit de trouver un moyen d’exprimer votre chagrin pour ne pas pleurer. Car, comme nous l’avons vu, pleurer ne fait qu’intensifier le chagrin.

Pensez le moins possible à votre ex

Pleurer, hélas, ne résoudra rien. Vous ne ferez que vous enfoncer dans la déprime. « Oh, comme mon ex me manque, comme il/elle m’aimait, comme nous étions bien ensemble et maintenant tout est fini…». C’est sûrement ce type de pensées qui vous viennent à l’esprit.

Pleurer n’arrange rien à la situation. Votre ex ne fait que vous hanter l’esprit davantage C’est précisément la raison pour laquelle vous devez chercher cet exutoire ; pour penser à autre chose qu’à votre ex. Cela vous épargnera beaucoup de chagrin.

Aussi difficile que cela vous puisse paraitre, efforcez-vous de penser le moins possible à votre ex. Plus vous y travaillerez, plus il vous sera facile de penser à autre chose. Moins vous penserez à votre ex, moins vous pleurerez et plus vous surmonterez la rupture rapidement !

Revoyez de vieux amis

Il y a de grandes chances que vous voyiez moins vos amis quand vous étiez en couple. Et ce quand bien même vous aimez toujours vous trouver en leur compagnie. C’est donc l’occasion idéale de les revoir ! D’ailleurs, vos amis préfèrent passer du bon temps avec vous plutôt que de vous voir passer tout votre temps à pleurer chez vous.

Vous verrez, le courant passera entre vous en moins de deux. Vos vieux amis sauront comment vous remonter le moral. Une blague, un sourire… et vous revoilà d’humeur joviale ! Vous vous surprendrez peut-être même à penser que la vie de célibataire n’est pas si mal que ça !

En outre, revoir vos vieux amis vous aidera à penser encore moins à votre ex. À supposer qu’ils soient assez intelligents pour ne pas vous interroger à son sujet ! Amusez-vous avec vos amis, lâchez-vous et passez du bon temps. Quant à votre ex, il/elle ne sait pas ce qu’il/elle rate. La vie vous sourit à nouveau !

Pour résumer : pleurez, mais avec modération

Il n’y a rien de mal à pleurer quand on a le cœur brisé. Vous avez besoin de quelques temps pour laisser libre cours à la tristesse et aux émotions négatives. Chercher à les réprimer n’a rien de bon. Il n’y a donc aucun problème à pleurer pendant quelques jours.

Il est cependant important d’essayer de sortir de cette humeur. Pleurer ne mène à rien, si ce n’est à être plus malheureux. Vous devez trouver d’autres exutoires pour vos émotions et veiller à ne plus penser autant à votre ex. Il s’agit là des premières étapes pour surmonter une rupture. Bonne chance !

À propos de l'auteur Marc Blanc MSc

Marc Blanc est psychologue social, thérapeute de couple, auteur et fondateur de ExpertEx.fr. Il a aidé de nombreux couples à se remettre ensemble au cours de sa carrière.

Laissez un commentaire

Les champs obligatoires sont marqués avec*